Archive by Author | gamoniac

Gamoniac : la marque de Jeux Vidéo avec les meilleurs fans sur Facebook !!!

gamo

D’après les statistiques d’Influencepanel.com(1), Gamoniac est la marque française du monde du jeu vidéo avec le plus fort taux d’engagement (taux d’engagement = nb de personnes qui en parlent / nb de personnes qui aiment) sur Facebook !

Et si l’on considère le taux d’engagement logarithmique (log [nb de personnes qui en parlent] / log [nb de personnes qui aiment]), Gamoniac est devant tous les acteurs (y compris les Youtubers) sur ce critère.

taux

Alors que signifie ce chiffre ? Nous avons 2 interprétations possibles :

–          Notre community manager est le meilleur du monde… Oui oui, il s’appelle Florent et nous le remercions chaque jour pour sa bonne humeur.

–          Gamoniac a la meilleure communauté de fans du monde qui aime le service et en particulier les touches d’humour du Florent sus-cité.

La 3ème piste qui consisterait à dire que les chiffres sont trafiqués (car Influencepanel est un outil développé par Gamoniac) serait à creuser… mais comme le taux d’engagement d’Influencepanel n’est qu’un ratio de chiffres qui viennent directement de Facebook, cette hypothèse tombe à l’eau.

Aussi, nous allons rester sur les 2 réponses ci-dessus et l’équipe Gamoniac vous dit simplement « Merci, On vous aime et bonne gaming  année 2013 ».

Pour fêter ça, voici un code cadeau de 7 € : « joyeuxnoelfelix » à utiliser sur www.gamoniac.fr

(1)    pour la semaine du 23 décembre 2012

Gamomag : Le magazine de la fin du monde

Gamoniac vous propose un magazine destiné entièrement à la fin du monde prévue pour demain. Nous vous proposerons 3 articles, en tête de couverture de notre seul et unique exemplaire de Gamomag. Vous aurez l’immense honneur et privilège de consulter l’interview d’E.T. qui s’est déplacé avec son vélo jusqu’aux locaux de Gamoniac. Mais aussi un article exclusif vous parlant de la chute de poneys qui va s’abattre sur nos têtes et nous décimer ; nous vous apporterons quelques solutions à ce problème. Et pour terminer un article vous parlant de la délocalisation de Gamoniac dans un bunker chez les Mayas. Messieurs Dames, bonne lecture et nous vous rappelons qu’il est conseillé de se taper la tête contre un mur pour lire ce magazine.

24665

Article 1 : Interview Exclusive d’E.T. sur la fin du monde.

Rédac Gamomag : « Bonjour E.T., merci de bien vouloir nous accorder cette interview, nous savons que vous venez de loin et en plus à vélo. »
E.T. : « Wesh Stéph, bien ou quoi ? Aucun souci ça fait plaisir. Par contre je ne viens plus à vélo parce que j’ai tout le temps envie de vomir. Maintenant je prends le bus magique (http://youtu.be/5kKgxogxSQ0) c’est beaucoup plus cool. »
R.G : « Ben je vais bien. Alors que savez-vous sur la fin du monde et quelles révélations avez-vous à nous faire ? »
E.T. : « Tu sais la fin du monde moi je le savais depuis des lustres … Il fut un temps où j’étais l’amant de Sylvie Vartan, et il m’est arrivé, quelques soirs, sur l’oreiller de lui confier quelques trucs par rapport à la fin du monde ! »
R.G : « Vous E.T., l’amant de Sylvie Vartan ? On nage en plein délire la ? »
E.T. : « Eh mon vieux tu crois qu’elle sort d’où sa chanson : « Mi-maître, mi-esclave » () avec les passages du style : « La fin du monde est pour demain » eh ben ça vient de bibi ça ! »
R.G : « Stupéfiant. Je suis encore plus ému que le jour où le premier trompettiste a marché sur la lune … Je reste sans voix. Mais une question me turlupine (de poney), comment saviez-vous les circonstances et la date du drame ? »
E.T. : « Je vais t’faire un aveu mon ptit gars, ce sont nous les extraterrestres qui avons organisé ce drame, les mayas c’est des conneries. Effectivement il y aura bien la fin du monde le 21 décembre 2012 puisqu’il y aura une chute massive de poneys. Les poneys étant considérés comme des divinités dans notre pays, ce sera pour nous le début d’une nouvelle ère. D’ailleurs c’est pour ça que je me tapais la petite Sylvie Vartan, elle me faisait penser à un poney. Le bonheur à l’état pur, surtout quand elle enfilait son string Mass Effect 3. Enfin voilà tu sais tout ! »
R.G : « Merci de toutes ces révélations E.T., mais que dire de plus … ? »
E.T. : « Je sais pas mais en tout cas moi je me tire avec le bus magique, je veux admirer ça de là-haut quand vous aurez tous des poneys sur le coin de la tronche. Ciao les affreux. »

Article 2 : La chute de Poneys

Comment la fin du monde va-t-elle se passer ? Dans quelles circonstances ? Comment ? Pourquoi ? Comment essayer de parer ce drame ? La rédac Gamomag va tenter de répondre à toutes ces questions pour vous.
Tout commence un beau jour de décembre 2010, où Sébastien et Stéphane les fondateurs de Gamoniac s’adonnaient à leur grande passion, regarder les voisines le ciel avec leur télescope. Ce jour-ci ils virent quelque chose d’anormal se diriger vers la terre. Cette chose n’était autre qu’un poney … Choqués, ils décidèrent de se procurer un livre s’intitulant « La Bible des Poneys » écrit par E.T. et édité par E.T. collection.
Ce n’est qu’au détour de la page 19 de la bible des poneys (19 comme le prix de l’offre gamer illimitée 1 jeu), paragraphe 2, alinéa 4, petit a) où ils virent cette phrase : « le poney est la clé d’aujourd’hui et de demain, mais aussi du 21 décembre 2012 » qu’ils ont compris que une chute de poney allait avoir lieu et que la fin du monde approchait.
Ils décidèrent de prendre les choses en main et créer une société de jeux vidéo qui éloignerait tous les doutes sur leur véritable activité : la construction d’un paraponey. Stéphane le guerrier apoplexique et Sébastien le téméraire veulent absolument sauver le monde et c’est pour cela qu’aujourd’hui exclusivement dans Gamomag, ils vous proposent le fruit de leur invention : Le Paraponey
Chaque client Gamoniac, s’est vu envoyer un exemplaire de ce paraponey de manière à résister à la fin du monde et continuer à jouer à leur console.

Paraponey

Article 3 : Délocalisation chez les mayas

Pourquoi Gamoniac a décidé de délocaliser chez les Mayas ? Comment ? Avec qui ? La rédac Gamomag va tout vous expliquer.
La nouvelle est tombée, aujourd’hui veille du drame aux poneys. L’équipe Gamoniac a décidé de délocaliser son entreprise chez les Mayas à l’aide d’Esteban et Zia.
2044407741_small_1
Gamoniac a simplement décidé de délocaliser pour préserver des chutes de poneys ses entrepôts logistiques et ainsi pouvoir servir les clients survivant de la fin du monde ; ceux qui auront su intelligemment utiliser leur paraponey.
À l’aide d’Esteban et Zia, l’équipe Gamoniac a construit les plans d’un bunker sur Minecraft. Gamoniac, étant un bon élève, a décidé d’apprendre l’alphabet aztèque de A à Z. D’ailleurs nous nous sommes aperçus que Gamoniac signifiait Anus de raton laveur. Ça tombe extrêmement bien puisque Gamoniac souhaitait fusionner avec la nature pour avoir une approche plus verte de son service d’échanges de jeux vidéo. Coïncidence ? Je ne crois pas …

Si vous êtes toujours vivant le 22 décembre, vous pourrez toujours vous inscrire sur http://www.gamoniac.fr avec le code cadeau de 7 € : « findumonde »

Idées de cadeaux Gamer pour Noël

Quand on veut offrir un cadeau de Noël à un gamer, on pense forcément à un jeu vidéo ou à un accessoire pour console.

Mais parfois quand il s’agit d’un gros gamer, il est difficile de trouver une idée. Et oui car certains joueurs ont déjà les jeux qu’ils veulent ainsi que les accessoires indispensables.

Mais alors comment leur faire plaisir (surtout s’ils n’ont qu’une seule passion) ?

Idées cadeaux pour Gamer

Comme il existe différents types de joueurs (du retro ou bien des jeunes joueurs), voici une petite liste d’idées cadeaux pour gamers qui pourra certainement vous venir en aide :

1. Lampe et réveil Tetris

Qui n’a jamais joué au mythique Tetris ? Récemment, 2 produits sont sortis et ils sont déjà cultes : la lampe et le réveil Tétris. Réveillez au son de la célèbre musique (vous savez de laquelle nous parlons, celle qui vous reste dans la tête toute la journée) ! La lampe Tetris est magique car dès que vous posez un bloc sur le support, il s’allume automatiquement.

2. Borne d’arcade pour iPhone

Vous avez un iPhone et vous passez beaucoup de temps à jouer dessus ? Optez pour la borne d’arcade, elle vous permettra de retrouver de vraies sensations de jeux (qui ne sont pas les mêmes sur un écran tactile). A vous les parties interminables sur Space Invaders ou Pong !

3. Porte Clefs jeux vidéo

Nous avons tous un trousseau de clefs (avec peut être une seul clé) et généralement nous avons un porte clé qui nous fait honte. Oui mais ça c’était avant car maintenant il existe des portes clefs pour gamer : porte clé Zelda, Mario, Luigi, Space Invaders, Sonic … Pour quelques euros vous serez certains de faires un heureux !

 

Et vous, qu’allez-vous offrir à vos amis qui passent des heures sur leurs consoles de jeux (ou PC) ?

Gamoniac lance une collection gratuite de cartes autocollantes Youtubers

Gamoniac lance une collection gratuite de cartes autocollantes Youtubers

Gamoniac.fr, le site d‘échanges de jeux vidéo, a souhaité mettre en avant une vingtaine de youtubers francophones parmi les plus connus pour les remercier du temps passé à présenter les meilleurs jeux vidéo du moment. Grâce à leur passion, ils participent au développement de l’activité vidéo ludique. Et Gamoniac a voulu simplement leur dire merci en réalisant des cartes à leur effigie. Sur ces cartes, vous repérerez la patte de Gamoniac puisque le petit « o » avec les cornes rappelle le logo de la start-up. Ce sont près de 100.000 cartes autocollantes collector qui ont été éditées et qui seront distribuées gratuitement notamment par les Youtubers eux-mêmes (depuis leur chaine ou via des rencontres avec leurs abonnés).

Les abonnés aux chaines Youtube pourront ainsi recevoir ces cartes, en faire collection et surtout découvrir d’autres Youtubers de jeux vidéo.


Notre objectif était quadruple, déclare Stéphane, le fondateur de Gamoniac :
• Faire connaitre notre service avec de petits goodies sympas, offerts aux abonnés des chaines Youtube avec au passage un flyer qui décrit le système Gamoniac pour celles et ceux qui ne le connaissent pas encore.
• Faire connaître les youtubers en dehors du web. Ces autocollants étant des objets physiques à échanger entre amis ou à coller, on matérialise ainsi une relation « virtuelle » et les personnes qui ne connaissent pas encore ces Youtubers iront ainsi les découvrir
• Créer un objet collector et ludique (ces cartes étant imprimées en un nombre limité d’exemplaires).
• Remercier les Youtubers en créant avec et pour eux un objet à leur effigie, en particulier pour ceux déjà partenaires de Gamoniac.

Nous vous invitons à découvrir ici les cartes qui ont été réalisées : Cliquez ici et à visiter les chaines des Youtubers associés à l’opération. Certains feront gagner leurs cartes sur octobre et novembre 2012.

Et pour recevoir votre carte Gamoniac, c’est ici : Cliquez ici

Test Dishonored par Gamoniac

Gamoniac vous présente aujourd’hui son Test vidéo sur Dishonored.

Dishonored est un jeu d’action/aventure édité par Bethesda Softworks et développé par Arkane Studios. Sa sortie est prévue pour le 09/10/12.

Voici venir la fin d’année, et avec elle les toutes nouvelles sorties des grosses licences telles que Fifa, Assassin’s Creed ou encore Call of Duty. Cependant, on a droit, tous les ans, à quelques nouveautés au milieu de ces monstres à plusieurs têtes qui sont de véritables petites perles d’originalité et d’innovation. C’est notamment le cas de Dishonored, qui était attendu par beaucoup comme un des jeux de l’année et un véritable rafraîchissement vidéo-ludique. S’est-il montré à la hauteur de ces attentes ?
Le jeu se déroule dans la ville sur-industrialisée de Dunwall qui utilise comme énergie principale l’huile à base de baleine ; c’est donc autour de cet animal que tourne toute l’industrie locale. Loin de la pauvreté des quartiers industriels, vous être le garde du corps de l’Impératrice et de sa fille Emily, du moins jusqu’à ce que vous soyez victime d’un complot qui mène au meurtre de la reine et à ce qu’on vous accuse d’en être le coupable. Vous n’avez alors d’autres choix que la fuite de la prison où vous êtes emprisonné, après quoi vous allez vous voir confier de puissants pouvoirs par l’Outsider, une sorte de divinité rejetée par les Superviseurs, prêtres de la religion majeure de la ville et qui occupent également un important rôle politique, et semble donc impliqué dans le complot vous visant, vous et la famille impériale . Vous rejoignez alors un groupe rebelle et allez aider à renverser le nouveau régime en place, tout en cherchant à sauver votre peau et à retrouver Emily, la fille de feu l’Impératrice à l’aide de vos nouveaux pouvoirs et de vos talents d’assassin.

La fin justifie les moyens… Mais quelle fin ?


A partir de ce moment, il est impossible de dévoiler davantage l’intrigue pour la simple et bonne raison qu’elle diffèrera selon vos choix et vos actions, que ce soit le choix le plus rapide (laissez un garde en vie ou le tuer) à votre prise de décision durant un événement important. Si vous augmentez le Chaos présent en ville (en tuant les gardes au lieu de les assommer par exemple), la ville revêtira un aspect plus sombre et la présence militaire sera plus forte. Le Chaos aura également une influence sur la fin de jeu qui sera la vôtre. Le joueur a toujours à l’esprit que chacun de ces actes comptent, et cela l’oblige à réfléchir à chaque action qu’il compte entreprendre. Un modèle un peu trop à la mode en ce moment mais si bien mis en place dans ce jeu qu’on ne peut que l’apprécier.

Une liberté quasi-totale


Même en dehors de la simple lutte entre Mal et Bien ou encore vengeance et justice, Dishonored reste un jeu où tout est question de choix : dans chaque mission, tâche ou simple trajet qu’il vous sera demandé d’effectuer, vous disposerez de plusieurs manières de vous y rendre, la plupart non indiquées par le jeu, qui vous laissera très souvent vous débrouillez librement une fois le petit didacticiel terminé. Il existera le plus souvent au moins 2, 3 voire 4 chemins possibles, ou différentes interactions avec un ou plusieurs personnages. De manière générale, le jeu propose une liberté de mouvement assez impressionnante : vous pourrez visiter les moindres recoins de la ville imaginée par Viktor Antonov (qui a entre autres grandement participé à la conception de la ville de Half-Life 2), et admirer son style architectural si particulier, à la fois victorien et steampunk, un vrai régal pour les yeux. Vous pourrez en profiter pour accomplir les nombreuses quêtes annexes à accomplir partout dans la ville, histoire de ne pas se centrer uniquement sur l’histoire principale.

La furtivité avant tout


Il ne faut pas oublier que votre personnage est avant tout un assassin, et que la furtivité occupera donc un rôle important dans le jeu. En effet, les choix un peu « bourrins » vous pénaliseront généralement en augmentant la difficulté (qui est déjà assez grande de base) et ne seront pas les plus efficaces et les plus à même vous faire profiter du jeu. Par exemple, avancer n’importe comment et tomber sur un garde ne vous servira qu’à faire sonner l’alarme et à vous retrouver entouré d’ennemis, et il en sera de même si vous ne cachez pas les corps des gardes morts ou inconscients. L’important est donc de profiter de chaque mission en l’accomplissant de la manière la plus fidèle possible, car les libertés citées plus haut sont tellement grandes qu’on pourrait avoir tendance à s’éloigner de l’expérience recherchée, et ça serait mal exploiter un superbe jeu.

On aurait presque du mal à trouver des défauts à ce superbe titre qu’est Dishonored tant il semble original et complet. La cuvée 2012 des jeux de fins d’années s’annonce très riche et, en attendant mieux, on met Dishonored en tête de la liste.


N’hésitez pas à dire ce que vous pensez du test vidéo, et de faire partager 🙂

Option à la carte

Nouveauté : l’option « à la carte » arrive sur Gamoniac

Parfois on a envie d’un jeu précis. Pas n’importe quel jeu de sa liste, juste un jeu précis et c’est tout.
Point barre. Rien d’autre. Nada. Que CE JEU LA !!!.

Et pour ce faire, certains étaient prêts à soudoyer honteusement les équipes Gamoniac. Mais non,
nous résistions à la tentation (sauf si vous étiez habillé avec un Cosplay de Final Fantasy 13 où dans
ce cas nous pouvions faire un effort)….

Pour répondre à cette irrésistible envie d’avoir un jeu précis … même une nouveauté, nous avons
le plaisir de vous annoncer la mise en place d’une option « à la carte » qui vous permet d’être sûr à
100% d’avoir un jeu donné lors du prochain échange si cet échange a lieu dans les 8 prochains jours.

Cette option fonctionne ainsi :
Pour les jeux sortis il y a moins de 2 mois (et même ceux qui vont sortir dans les 3 prochains
jours), les membres VIP peuvent ajouter l’option « à la carte Nouveautés » qui, pour 5,90
€, leur permettra d’être sûr de recevoir le jeu sélectionné (et seulement pour les VIP – c’est
normal, ils ont pris cette option. Ceux qui ne sont pas encore VIP, n’hésitez pas à prendre
l’option quand vous en avez besoin). A noter pour les anciens d’Okajeux que c’est moins cher
que l’option « à la carte » existant chez Okajeux (qui est de 7 €).
Pour les jeux que nous avons encore dans le système et sortis il y a plus de 2 mois, tous les
membres peuvent utiliser l’option « à la carte Classique » facturée 5,90 € pour les non VIP et
0,85 € pour les VIP.

A noter : cette fonctionnalité n’est pas présente (pour des raisons techniques de paiement) sur l’appli
mobile Gamoniac.

Nous espérons que cette annonce va combler de joie les membres qui la demandaient en
manifestant depuis 1 mois sous les bureaux de Gamoniac. Comme disait le Général « On vous a
compris ».

Test Fifa 13

Gamoniac vous présente aujourd’hui son Test vidéo sur Fifa 13.

Fifa 13 est un jeu de sport édité par Electronic Arts et développé par EA sports. Sa sortie est prévue pour le 27/09/12.

Après un opus de haute volée en septembre dernier, c’est aussi la rentrée pour la licence FIFA avec l’arrivée du nouveau volet de la série. EA Sports avait fort à faire pour rester dans la dynamique plus que positive qu’ont engendré les derniers opus, en particulier FIFA 12 qui est aujourd’hui considéré comme le meilleur jeu de foot jamais fait.  La question n’est pas tant de savoir si le jeu est bon (ça paraît acquis), mais plutôt de savoir si il sera généreux en nouveautés et apportera un peu de fraîcheur dans une série dont les fans se droguent 12 mois sur 12.

Un nouveau mode !

Dès le premier coup d’œil, le jeu nous rassure sur un point : il ne se reposera sur les acquis de l’automne dernier. En effet, un nouveau mode de jeu est disponible : le mode Jeux Techniques, une sorte de tutoriel amélioré où l’on devra apprendre les différents gestes

techniques (tirs, dribbles, passes, centres,…) et ensuite les reproduire dans l’optique d’obtenir le meilleur score possible selon la qualité et la vitesse à laquelle vous enchaînez ces mouvements.Ce mode, qui s’assimile à un jeu de « scoring » est au final assez addictif et permet de développer sa palette technique de façon moins barbante et plus complète qu’auparavant. Certains exercices s’apparentent carrément à des mini-jeux (comme le taureau).

Quelques ajustements de gameplay

Après quelques heures (jours) sur ce nouveau mode, on sera enfin prêt à utiliser les gestes techniques nouvellement maîtrisés en situation de match, et là aussi, on peut remarquer quelques changements agréables. La plus important est sans doute le système de « First Touch Control » : votre joueur n’aura pas autant de chance de réussir ce qu’il tente selon la situation. Ainsi, un joueur marqué de près aura plus de mal à frapper avec précision. Ce système s’applique surtout sur les contrôles et oblige le joueur à ne pas se précipiter, donc fini les contrôles qu’on effectue en continuant de courir vers le but avec son joueur ! Le rythme du jeu s’en trouve légèrement ralenti.

En contrepartie, l’IA alliée a été améliorée et vous demandera désormais plus souvent des passes en profondeur quand vous aurez le ballon au pied. Ce qu’on perd en rythme avec le « First Touch Control » se récupère donc grâce à des coéquipiers plus mobiles et agressifs. C’est donc une gros lacune de Fifa qui disparaît cette année, au grand plaisir de tous.

 

Un jeu connecté au monde réel

A l’image d’un NBA 2K, FIFA se met à l’effectif dynamique : dans le mode Saison Live, maintenant nommé Journée EA Sports FC et accessible

FA se met à l’effectif dynamique : dans le mode Saison Live, maintenant nommé Journée EA Sports FC et accessible à tous gratuitement, les caractéristiques des joueurs seront actualisés régulièrement et les ble

ssures d’un joueur dans la réalité empêcheront son alter-ego virtuel de fouler la pelouse pixélisée.  Cerise sur le gâteau, les commentaires seront mis à jour et on pourra donc entendre les commentateurs discuter d’une blessure qui aura eu lieu quelques jours plus tôt. Des petits ajouts sympathiques pour profiter de ce mode et pour favoriser l’immersion pendant les matchs.

FIFA 13 ne se repose donc pas sur le succès de son grand frère et apporte quelques nouveautés toujours bienvenues. La plupart ressemblent plus à des corrections de lacunes qu’à de réels ajouts. Mais au final, c’était peut-être de ça que manquait FIFA pour être encore plus complet.


N’hésitez pas à dire ce que vous pensez du test vidéo, et de faire partager 🙂