Archive par auteur | gamoflo

Revue Test : AverMedia Live Gamer Portable par Son

Nous avons reçu sous peu le nouvel AverMedia Live Gamer Portable (HD) chez Gamoniac et nous avons donc eu le soin de vous faire une petite revue dessus !

Un boitier d’acquisition vidéo plus ergonomique qu’une PSP ? Un design à couper le souffle et surtout un boitier enfin  » transportable  » ?

Ne cherchez pas plus loin , Avermedia révolutionne le monde du streaming , de la capture et de l’acquisition vidéo .

En effet , Avermedia met les points sur les «  i  » et se place très bien par rapport à la concurrence grâce à son nouveau boitier : le Live Gamer Portable (HD) Lire la Suite…

Gamoniac utilise Sellermania pour écouler ses stocks

Gamosellermania La problématique de Gamoniac est de toujours introduire des nouveaux jeux dans son système pour que les membres puissent en permanence bénéficier des dernières nouveautés. En contre-partie, il est nécessaire de déstocker ses jeux plus anciens qui par nature intéressent moins ses membres. La question du destockage est donc essentielle pour l’entreprise et éviter ainsi de se retrouver avec des centaines d’exemplaires d’un jeu sorti il y a plusieurs mois.

Si Gamoniac fait profiter ses membres de ses campagnes de ventes à prix cassés, elle a trouvé en Sellermania un intermédiaire efficace (et complémentaire) pour proposer ses jeux d’occasion de manière unifiée sur les différentes places de marché comme celles de la FNAC ou d’Amazon. Ainsi, en une seule interface, Gamoniac gère son catalogue de jeux à déstocker et ajuste ses prix pour assurer des ventes optimum. La réception et le traitement des commandes est facile. Avec 3 jeux anciens ainsi vendu, Gamoniac peut introduire 1 nouveauté et ainsi garantir la fluidité de son système d’échanges.

Comme dirait Jean Gamer De Lafontaine : rien ne sert de garder trop de vieux jeux en stock, il faut savoir les renouveler à point !

Gamoniac reçoit les premiers jeux de PS4

Salut à tous Gamofans!

Aujourd’hui est un grand jour ! Que dis je un énorme jour ! Nous avons reçu les premiers jeux PS4 chez Gamoniac !

Sony nous a envoyé InFamous : Second Son et Drive Club qui sont deux jeux graphiquement hors pair !

La PS4 est aussi un monstre de puissance et fait  parfaitement tourner les nouvelles versions de Blu Ray pour PS4 !

Pour vous dire , la livraison s’est faite avec un camion de la Brinks spécialement conçu pour l’occasion 😀 . Tout ce qu’on peut vous dire sur le design de la PS4 est qu’il ne ressemble pas à celui du camion qui l’a livré .

Pour les membres VIP + + vous pouvez désormais avoir accès au catalogue PS4 et surtout tester la PS4 chez vous !

PS : Les jeux de PS4 seront livré par pigeons voyageurs  ou hiboux express »sssss »

PS2 : Nabila sera notre guest star dans la future télé réalité ( Gamo Story )

PS3 : Nabila a « kiffé » l’image avec notre compatriote Kratos donc elle a décidé de venir Exclusivement Lundi pour répondre au standard de Gamoniac spécialement pour vous !

PS4 : Playstation 4 a une odeur de poisson et sera rose ( peut être du poisson pané )

C’est une information relayée par PS4FanaticsImage

PAX East à Boston

La PAX East ouvre ses portes à Boston dans un peu plus d’un jour , un bon moyen pour certains constructeurs et éditeurs de montrer leurs futurs chefs d’oeuvres.
Nous assisterons surement à plusieurs teasing , peut être celui de la future XBOX ou encore de Battlefield 4 ?

Image

Plus d’informations sur le site .

GAGNEZ Metal Gear Rising, Crysis 3, Tomb Raider et des milliers de codes cadeaux Gamoniac !

GAGNEZ Metal Gear Rising, Crysis 3, Tomb Raider et des milliers de codes cadeaux Gamoniac !

ici : CONCOURS GAMONIAC 

Test vidéo Tomb Raider par Gamoniac

 

          Ah, Lara Croft… L’une des héroïnes les plus appréciées de l’univers vidéo-ludique. Et quelle héroïne ! Toujours à partir à l’aventure, sans peur et sans reproches ! Mais qu’est-ce qui l’a amenée à cette vie pleine de rebondissements et de prise de risques ? C’est ce que ce nouvel opus souhaite nous apprendre en revenant dans le passé, avant la Lara que nous connaissions jusqu’alors…

 

 

Lara Croft, 21 ans.

 

Voilà la belle que vous incarnerez : une jeune demoiselle dans la fleur de l’âge qui n’a rien à voir avec l’aventurière intrépide des premiers jeux de la série Tomb Raider. La Lara de ce reboot se retrouve ici perdue sur une île mal fréquentée et devra user de toute sa bravoure pour s’en sortir, devenant ainsi l’icône que nous connaissons et apprécions tous !

D’abord capturée, la demoiselle devra se libérer de l’emprise de ses ravisseurs avant de s’enfuir. Une histoire assez basique, mais qui marche grâce à toute l’attention apportée aux petits détails scénaristiques. En effet, une jeune femme en cavale dans une forêt immense ne peut survivre sans manger ni faire de pause. Pour la première, Lara devra chasser les animaux de l’île, bien que tuer des créatures innocentes ne lui fasse pas grand plaisir. Pour la seconde, elle pourra par moments se reposer près d’un feu de camp (sortes de « checkpoints ») qui lui permettront également de gérer ses points d’expérience accumulés au cours de la partie pour améliorer ses compétences.

Heureusement, même les joueurs les plus méticuleux et fouineurs y trouveront leur compte, car les zones traversées regorgent de ressources à récolter et à utiliser près du feu pour améliorer vos diverses armes.

 

De nombreuses possibilités.

 

Pour rester sur les améliorations possibles, sachez que le choix s’avère pour le moment varié : Lara a en effet accès à trois types de compétences qui sont axés sur la chasse, le combat au corps-à-corps et la survie. Selon la branche que vous privilégiez et le nombre de points que vous investissez dedans, vous deviendrez respectivement plus habiles à distance, plus puissants en combat rapproché ou plus efficace dans vos récoltes de ressources. Chaque branche renforçant l’un des aspects principaux du jeu, ce sera à vous de doser vos points pour créer votre propre expérience de jeu.

Pour ce qui est de l’armement, il semble plutôt varié : un arc (tous les bons héros de jeu vidéo en ont un, c’est bien connu…), un pistolet, une mitraillette, un piolet… Bref, un arsenal quelque peu varié que vous serez libre d’améliorer selon vos envies, car vos ressources serviront à en améliorer les caractéristiques. Autant dire que votre survie dépendra beaucoup des améliorations que vous apporterez à vos petits joujoux.

 

 

Un jeu solo riche… un multi aussi !

 

Même si Tomb Raider semble bien parti pour nous faire vibrer tout au long de son histoire solo, les développeurs ont toutefois choisi de proposer un mode multi-joueurs (mode créé par les équipes de Montréal et non par Crystal Dynamics). On retrouvera donc sûrement les modes classiques que l’on retrouve dans tous les FPS/TPS dignes de ce nom.

Toutefois, ici ce sera à la mode « Tomb Raider » : des décors étendus dans tous les sens mais surtout vers le haut, des camps en rotation pour ne pas avantager un groupe de joueur plutôt qu’un autre… Avec les survivants et les solarii (les « méchants » de l’histoire), vous aurez toujours une mission précise à faire pour remporter la victoire. Les survivants doivent… survivre (prévisible, oui) en se camouflant, en fuyant leurs ennemis et en ramassant des ressources, tandis que les solarii devront nettoyer la zone en se débarrassant des survivants qu’ils trouveront.

Pour rendre le jeu intéressant, il semblerait même que l’accent ait été mis sur la multitude de chemins possibles : passages secrets, cachettes, tyroliennes, parois à escalader, etc. Cela a pour but de diversifier au maximum les possibilités de jeu pour ne pas lasser le joueur, déjà habitué aux décors du mode histoire. En résumé, le multi-joueurs se veut motivant et riche, et il semble pour le moment respecter ses promesses.

 

 

Pour conclure, on peut résumer Tomb Raider en quelques mots en disant que c’est un jeu très bien mené de A à Z qui saura très certainement plaire à tous ceux qui seront suffisamment curieux (ou courageux) pour s’y frotter !

 

 

Vidéo de Tomb Raider sur PS3

Résultats concours Co:caine et Gamoniac

Après une semaine de concours, le tirage au sort a été effectué.

Cocain

Les heureux(es) gagnants(es) du concours Co :caine et Gamoniac sont :

Sur Facebook
Geoffroy Brumm Casque City Beat by Co:caine
Elo Tuneur
Franck Lourdel
Jérémy Molliex-donjon T-shirt Co:caine
Joeffrey de Azevedo
Mathieu Hénon Coque iPhone Co:caine
Sandy
Sébastien Rioual
Mélanie Defachelle
Romain Cardon
Mylène Eclache
Jerome Salvi
Noelle Bayle
Marshall
Arthur Tessier
Sur Twitter
Mell MC Casque City Beat by Co:caine
Margot Gabriella Poujol
Miss Gameuz
snickofthedeath T-shirt Co:caine
ArDub57
Adriien ™ Coque iPhone Co:caine
kittylagatta
Mickaël NAVARD
chauvel jonathan
Romain Houdry
Isa Grémy
Muriel Barrier
Laura Hantz
Maxence Rouleau
Cyrille Maury

Merci à toutes et tous d’avoir participer , à bientôt pour de nouveaux concours !

Test vidéo Dead Space 3

On dit toujours « jamais deux sans trois ». Visceral Games ne fait pas exception à la règle en nous proposant un troisième opus des terrifiantes aventures d’Isaac Clarke. Cette fois-ci, pourtant, on ne voyage pas seul ! Il était temps que notre cher Isaac se trouve un peu de compagnie pour explorer son nouveau terrain de chasse : la planète Tau Volantis plus infesté de nécromorphes que jamais.

Un troisième volet qui en jette !

Dans ce nouvel épisode spatial, on ne se restreint plus à un simple vaisseau : à nous les terrains ouverts et enneigés, les grottes et autres décors à ciel ouvert que l’on peut se permettre d’explorer pour ramasser de quoi survivre. Car forcément, l’histoire ne nous laisse pas le choix : après un atterrissage rude, Isaac se retrouve séparé d’Ellie, celle-là même que l’on découvre dans l’épisode précédent. Aidé par son coéquipier du moment, John Carver, il devra tenter de la retrouver tout en survivant aux attaques des nécromorphes que la présence des deux hommes semble enchanter. Et bien sûr, rien de mieux face à une vague d’ennemis extra-terrestres qu’un bon attirail d’armes bourrines capables de les démembrer comme si vous coupiez dans du beurre. Vous l’aurez compris, même si l’ambiance « Made in Dead Space » reste présente, elle laisse une grande place à l’action et au déchainement nerveux des joueurs, on perd pas mal de caractéristiques des précédents opus, très encré dans les mécaniques de survival horror pour laisser une place plus importante au beat’em all, définitivement à la mode en ce moment. Ainsi, les nécromorphes seront bien moins résistant, mais aussi beaucoup plus nombreux (ce qui risque d’en rebuter certains, c’est le risque principal pris par Visceral Games).

En terrain connu.

Au niveau de la jouabilité, on reste sur des acquis, globalement. Le seul petit changement réellement notable réside dans l’ouverture des portes. Dit comme cela, c’est sûrement secondaire, mais quand on visite un bâtiment, on y trouve forcément bon nombre de portes à ouvrir, et là où un bouton y était simplement assigné dans les épisodes précédents, on a ici besoin de recourir à la télékinésie. Du coup, on reste devant une porte à attendre que la mécanique se fasse, et c’est rapidement agaçant (surtout quand une meute de nécromorphes décide de vous « aider » dans votre tâche !). Alors certes, cela doit être lié à l’univers : l’attente, le stress, la tension, la vulnérabilité, tout ce qui fait l’essence d’un jeu d’horreur… mais quand même, c’est peut-être moins immersif qu’une porte mettant du temps à s’ouvrir.

De la coopération !

Mais à part ce petit détail, on ne va pas se plaindre de ce nouveau jeu, d’autant que l’on se répète, mais il est désormais possible de jouer en coopération ! Ce mode en ligne permet désormais d’avoir un ami avec soi pour découper du nécromorphe. Chacun dispose de son personnage et progresse avec son partenaire ou seul selon son envie, chaque protagoniste ayant ses propres cauchemars à combattre. Des éléments en jeu les pousseront malgré tout à évoluer ensemble plutôt que séparément. Mais a-t-on besoin de cela quand on sait qu’à deux, on découpe plus vite, plus fort et bien mieux du nécromorphe ?

Bref, si l’on devait résumer Dead Space 3 en une phrase, on obtiendrait ceci : « Un jeu plein de bonnes choses qui va prouver peu à peu sa valeur au grand public. Comme Metal Gear Rising : Revengeance, il risque de déconcerté certains puristes, mais peut-être que le changement apporté est nécéssaire à la survie de la série, les ventes prochaine nous le dirons. N’hésitez plus et reprennez enfin l’aventure dans ce troisième opus pour pouvoir reprendre une nouvelle fois les commandes d’Isaac et percer les mystères de Tau Volantis, la planète infesté de nécromorphes !

Vidéo de Dead Space 3 sur PS3

Concours Co:Caine et Gamoniac

Image

Bonjour à toutes et à tous,

Pour fêter l’ouverture des vacances d’hiver, Gamoniac ainsi Co :caine organisons un jeu concours.

Pour y jouer rien de plus simple, il vous suffit de :

–         Devenir fan de la page Facebook de Goldenfish et Co:caine pour pouvoir participer à notre concours

(Facebook Goldenfish)

(Facebook Co:Caine)

–         FOLLOW la page Twitter de Goldenfish Twitter )

Puis de répondre à la question suivante :

Je suis un jeu vidéo alliant Roller, Musique et Graffitis, qui suis-je ?

Pour répondre, il vous suffit d’envoyer la réponse à concoursgamoniac@hotmail.fr avec pour objet « ConcoursGamoniacCocaine » et en message votre réponse.

Le concours se termine le Vendredi  22 Février à 16h30 et les noms des  gagnants seront annoncés le Lundi 25 Février à la même heure ^_^.

Les gagnants seront tirés au sort si et seulement s’ils ont au minimum liker la page de goldenfish et/ou Co:caine ou alors follower leurs pages respectives.

Les prix mis en jeux sont quatre t-shirts (2 pour Facebook et 2 pour Twitter ),3 casques pour les fans de FB ainsi que 3 pour Twitter ainsi que 10 coques d’iPhone pour chaque réseau social.

Bon jeu à tous !!

Ce jeu-concours n’est pas géré ni parrainé par Facebook. Les informations que vous fournirez ne seront pas utilisées par Facebook. Facebook n’est donc pas responsable en cas de problème lors de l’organisation, du déroulement ou des résultats du concours.