Archive | juin 2014

Salut tout le monde, aujourd’hui l’équipe de PS4Fanatics en collaboration avec Gamoniac a eu la chance d’avoir entre ses mains une Tegra Note ! Nous vous avons donc concocté un petit test de cette tablette clairement orienté gamer made in NVIDIA.

Lecteurs de PS4Fanatics, vous jouez forcément sur la console de Sony, mais certains d’entre vous ont surement un ordinateur, ou ont déjà joué sur PC. De ce fait, l’évocation du nom « NVIDIA »devrait vous mettre la puce (sans mauvais jeu de mot) à l’oreille. Pour rappel, NVIDIA est l’un des plus grands constructeurs de carte graphiques pour PC et console de jeux. NVIDIA est donc une référence dans le monde du PC et console.

Mais qu’en est-il de son intrusion dans le monde des tablettes ?

 nvidia logoIl faut savoir que le géant des cartes graphiques n’en est pas à son coup d’essai dans les tablettes. Ses puces Tegra équipaient déjà plusieurs mobiles et notamment les tablettes NEXUS de Google. Alors que vaux cette tablette 100% NVIDIA ?     FICHE TECHNIQUE : Nous avons devant nous une belle tablette de 7 pouces d’apparence solide, composée d’un assemblage de plastiques noirs. La tablette est livrée avec une couverture de protection magnétique qui se plie de plusieurs manières. IMG_20140623_103952 Première particularité notable, de chaque côté de l’écran se trouvent des enceintes, habituellement retranché à l’arrière des tablettes. TN7_FrontCamera

Côtés caractéristiques c’est très complet, nous avons à faire à un écran LED qui affiche du 1280×800, un monstrueux processeur NVIDIA TEGRA 4, quad-core juqu’à 1.8GHz épaulé d’un Cortex A15 pour les tâches moins gourmandes et d’un GPU NVIDIA GeForce à 72 core, le soutenu par 1Go de RAM DDR3L.

IMG_20140623_113640

Niveau communication, sans surprise nous retrouvons les traditionnelles puces GPS,  bluetooth 4.0, Wifi b/g/n. La présence de 16 Go de stockage, extensibles par un slot microSD (qui a le mérite d’exister contrairement à d’autres tablettes concurrentes.) assure un confort certain et permet de ne pas se soucier tout de suite d’un manque de place. Nous découvrons à l’arrière une caméra à 5Mp avec HDR en continu, et en façade caméra à 1.3 MP bien assez suffisant pour de la visio Skype.

TN7_BackViewFlatPen_Shadow

Lors de notre test cette Tegra Note embarquait un système Android 4.2.2 « quasi-similaire » à la gamme des Nexus de Google, c’est-à-dire sans surcouche. Cela assure une fluidité et une rapidité d’usage, les applications se lance en une fraction de seconde et on fait défiler des photos sans soucis, bref que du bon. Quasi-similaire puisque NVIDIA a eu la bonne idée de rajouter des fonctionnalités permettant la prise de capture d’écran au stylet, et d’afficher un mode plein écran (qui occulte totalement les barres d’Android), parfait pour jouer donc !

VIDEO & GAMING

Sur le papier la tablette promet un décodage vidéo 1080p et des graphismes époustouflant en jeu. Dans les faits, la présence d’un port micro-HDMI confirme bien le souhait de NVIDIA de faire de cette tablette une référence dans le monde de la haute définition et du jeu mobile. Il est d’ailleurs possible de connecter une manette Bluetooth à la tablette.

Screenshot_2014-06-23_13-51-05

La tablette a évidemment accès à la Tegra Zone, un store parallèle au Play store de Google, mais réservé aux jeux tablettes optimisés pour les processeurs Tegra de NVIDIA. On se retrouve donc avec une tablette qui a accès à un catalogue de jeux étoffé, qui peux lire sans effort  des vidéos en HD et qui peut se connecter à une TV en HDMI.

Pour tester un peu tout cela, nous avons joué à deux jeux gratuits disponibles sur le market, comme Asphalt 8 et ShadowGun :DeadZone réputé être assez exigeant. Nous avons aussi fait tourner quelques applications de benchmark comme Antutu ou 3DMark. Nous avons régler les réglages aux max et lancez le tout, aucun ralentissement. Notez que le léger aliasing visible sur les captures d’écran n’est pas visible sur la tablette.

Screenshot_2014-06-23_13-43-30

Les effets de vitesses sont parfaitement rendus. Les couleurs sont éclatantes. Nous avons vraiment été étonnés d’un tel rendu sur tablette. Et dire que l’on peut trouver GTA SanAndreas à 5.99€ sur le Google Play…

Screenshot_2014-06-23_13-37-39

STYLET :

Dernier point fort et non des moindres, la tablette est équipée d’un curieux stylet. Alors qu’on pensait justement l’époque des stylets enterrée, NVIDIA nous affirme le contraire. Rangé dans son interstice sur le côté droit de la coque, ce stylet estampillé DirectStylus est sensible à la pression et possède la particularité d’avoir une pointe en gomme biseauté.

IMG_20140622_144651

Il dispose également d’un embout gomme pour effacer instantanément votre dessin ou vos notes en cours.

Admirez les pleins et déliés d’antan version 2014 grâce à la sublime écriture de notre testeur AKA.

sty

Le stylet fait donc des merveilles et permet de manier avec aisance et précision cette tablette. Que ce soit pour prendre une capture d’écran, la recadrer, rajouter une note manuscrite, tout se fait sans soucis ni latence. Parfait pour une esquisse rapide l’application Tegra Draw montre quand même ses limites pour les plus exigeants. On pensera cependant à installer une application comme Photoshop Express pour profiter pleinement des capacités tactiles de la tablette.

CONCLUSION :

Pour conclure, après une semaine d’utilisation quotidienne, de consultation de pages web, jeux, dessins, cette tablette nous a semblé vraiment très satisfaisante, pour un prix assez serré aux regards de ses  performances de hauts vols (199€).

Cette Tegra Note s’adresse donc avant tout à un public de technophiles qui recherchent la performance, et qui veulent profiter au maximum de leurs jeux sur tablette et sur grand écran. Sa polyvalence, sa taille et son poids plume (320g) en feront aussi l’allié idéal pour une tablette familial mais ne nous mentons pas, ce n’est pas avec 2048 ou Flappy Bird que la Tegra Note va révéler tout son potentiel !

LES + :

  • Puces Tegra 4 idéal pour le jeu
  • Vidéo 1080p
  • Stylet intelligent
  • Enceintes à l’avant
  • Rapport qualité/prix imbattable

LES –  :

  • L’absence de flash

– AKA